Les paniers suspendus fleuris

Mariette et Michel Quenneville, producteurs en serre

De nombreuses variétés de plantes sont utilisées pour la fabrication des paniers suspendus. Parfois ces plantes sont en mélange, souvent une seule variété compose notre panier fleuri. Or, la question qui se pose souvent est comment les arroser?

Généralement, la consigne est d’arroser votre panier lorsque la terre est sèche. Il faut donner assez d’eau pour mouiller complètement la motte de terre, le surplus d’eau s’écoulera par les orifices de drain du pot.

Certaines plantes comme les impatiens de Nouvelle Guinée, tolèrent mal le manque d’eau. Elles sont normalement cultivées dans un sol très léger.

Par contre, d’autres telles que les géraniums apprécient un manque d’eau passager. Toujours mouillés, ils dépérissent. Une variété de géraniums, le "Mini-cascade" ou des variétés qui lui sont proches, peuvent être arrosées une fois la semaine, sans trop en souffrir. Un choix excellent pour des plantes en pots au chalet que l’on laisse le dimanche soir pour y revenir le vendredi suivant.

Les fuchsias, semblent manquer souvent d’eau. En fait, ils sont plus à l’aise à l’ombre et à la fraîche. Ils n’aiment pas les étés très chauds. Les endroits plus au nord conviennent donc mieux à ces plantes un peu capricieuses.

Et ces fameux pétunias en paniers, les surfinas «Wave», «Easy Wave», «Sun Catchers», etc.. etc.. eh bien! lorsque assez avancés en végétation, demandent un apport d’eau constant. Lorsqu’ils en manquent, ils fanent, leurs feuilles deviennent jaunes et sèches et nous devons investir beaucoup de temps pour en faire le ménage. Ces derniers demandent donc un terreau plus lourd qui se draine moins vite.

Donc, pour ces derniers, on devra faire un arrosage quotidien et copieux, sans vraiment vérifier si le panier est sec, surtout lorsque la journée est chaude et ensoleillée.

De façon générale, lorsqu’il pleut, il faut oublier l’arrosage. Non pas parce que la pluie arrose le panier, mais parce que la plante n’en a pas besoin avec cette humidité ambiante et le soleil qui aspire l’eau n’y est pas.

Quand on parle d’arrosage de paniers fleuris, on sous-entend l’apport d’engrais, normalement soluble dans l’eau, une fois par semaine et pour les pétunias 2 ou 3 fois par semaine. Une ou deux cuillérées à table par gallon d’eau convient généralement à la majorité des plantes. Attention aux impatiens, elles en demandent beaucoup moins.

À se rappeler: le dernier chiffre favorise la floraison. Lorsque la plante est bien développée, on peut fertiliser avec un mélange contenant beaucoup de potassium et beaucoup moins d’azote et parfois pas de phosphore.

On appelle cet engrais, un engrais de finition. Le 12-0-43 en est un exemple. Les trois chiffres indiqués représentent en ordre, la concentration (en pourcentage) d'azote, de phosphore et de potassium.

2005-02-16