Chronique de Michel et Mariette

Les piments ornementaux

Depuis quelques années, le piment ornemental est un produit que nous avons commencé à offrir aux clients.

Ce type de piment est vendu vers le milieu ou la fin de l’été en petit contenant ou en “pot-patio”. On le garde à l’extérieur, au grand soleil, et plus tard à l’automne, on le transporte à l’intérieur dans un endroit très ensoleillé.

L’hiver et les mulots…

Le printemps arrive, la neige est partie et maintenant nous voyons les dommages que les mulots causent parfois à la base de nos arbres et arbustes.

Ces ravageurs grugent l’écorce à la base de nombreuses plantes. Celles qui sont les plus fragiles: pommiers et autres arbres fruitiers, tilleuls, érables et de nombreux autres arbres, weigelia, spirée et bien d’autres variétés d’arbustes.

Des moyens naturels pour se débarrasser des insectes de plantes de maison – deuxième partie

Il n’y a que peu de pestes sérieuses sur les plantes de maison, mais il est parfois difficile de les éliminer.

Dans la chronique précédente, nous vous avons présenté les principaux insectes susceptibles d’infester les plantes d’intérieur durant l’hiver, soit les mouches blanches, les tétranyques, les pucerons, les cochenilles et les moucherons noirs.

Et ces chrysanthèmes d’automne, qu’en fait-on?

Les chrysanthèmes d’extérieur fleurissent tard en été et persistent jusqu’en automne. Ce sont ces fameux “garden mums. Ils prennent bien le gel et restent en fleurs jusque tard en automne, lorsqu’ils ne sont pas partis trop tôt.

Il faut savoir que ces derniers sont des vivaces tendres. Classés en zone 5, ils ont besoin d’une protection hivernale pour revenir le printemps prochain. Bien entendu, il ne faut pas couper les vivaces en automne, surtout si ces dernières sont fragiles.

Saviez-vous qu’il existe des hibiscus vivaces?

Nous connaissons tous les hibiscus tropicaux : ces plantes à belles fleurs qui ne durent qu’une journée mais qui n’en finissent pas de fleurir. Or, il existe aussi des hibiscus vivaces pour nos régions, c’est-à-dire des plantes qui passent l’hiver dehors et reviennent l’année d’après. En hiver, les tiges gèlent jusqu'au sol et repoussent des racines le printemps suivant.

Le géranium sauvage

Précisons d’abord qu’il s’agit probablement de géranium vivace dont la couleur standard des fleurs est le bleu. Il existe aussi du blanc et du rose, mais la plupart de ces variétés sont propagées à partir de divisions de racines seulement. Donc elles n’ont pas de semences viables pour les blanc et rose.

Quant à lui, le géranium bleu et certaines variétés de rose peuvent se ressemer.

Pages